Sinan Durmaz: « Ma passion a toujours été la boxe anglaise »

Anciennement nakmuay et maintenant, boxeur, le jeune Carolo Sinan Durmaz fait ses débuts en anglaise le 21 Avril et donne rendez-vous a un maximum de monde. Sociétaire d’un club réputé dans la région, le BC Garcia, Sinan prépare ses débuts avec ses entraineurs Antonio et Loris. Sa route sera longue au sein de ce club. Nous lui avons posé quelques questions concernant ce changement de parcours.

Bonjour Sinan Comment vas tu ? Pourrais tu te présenter en quelques lignes ?
Bonjour, je vais très bien merci ! Bien sûr. je m’appelle Sinan, un jeune boxeur de 24 ans. J’ai commencé la boxe thaï à l’âge de 15 ans et me voici aujourd’hui dans le monde de la boxe anglaise !

Tu as arrêté les pieds-poings et tu t’es dirigé vers la boxe anglaise. Pourquoi ce changement ?
J’ai eu la chance d’avoir une belle petite carrière de mes début de boxe thaï jusqu’à ma montée chez les pros mais ce n’était pas réellement ce que je voulais. Ma passion à toujours été la boxe anglaise. J’ai toujours voulu faire des combats en anglaise, mon plus grand exemple est Mike Tyson. Il n’y a pas un jour où je ne regarde pas une vidéo de lui entrain de boxer ou s’entraîner. Depuis que j’ai eu ma blessure à l’épaule en début de saison, cela m’a permis de réfléchir réellement sur mon futur dans ma carrière sportive. J’en ai discuté avec mon ancien coach Christophe Dehout et le mieux était que j’aille en anglaise Quand je serais rétabli. Une fois guéri, c’est ce que j’ai fais et me voilà maintenant chez Le BC Garcia.

Tu combats le 21 Avril pour tes débuts en boxe anglaise sous les couleurs de ton nouveau club Le BC Garcia. Comment se passe ta préparation avec tes nouveaux collègues ?
Ma préparation se passe à merveille. Je me suis vite intégré dans le club, mes coachs Loris et Antonio m’ont directement mît à l’aise et on a commencé immédiatement le travaille pour que je puisse combattre le 21 avril et surtout être prêt. Au début j’avais du mal car les mouvements, les appuis, la vision n’est pas pareil qu’en thaï. C’est totalement différent. J’avais même l’impression que je n’évoluait pas. Mais après un petit temps j’ai vite pris le rythme et su m’habituer au style aussi grâce a mon sparring Partner Bader Jalane qui va faire son premier combat en pro. Mais question coaching je n’ai rien à dire, Ils ont toujours les bons conseils, sont toujours derrière nous pour nous motiver et nous faire évoluer. Dans un environnement pareil on ne peut qu’exceller. Je suis vraiment content d’être dans ce club.


Quels sont tes objectifs futurs ?30414906_2161746317174505_3582720937885171712_o

Mon objectif premier d’abord est de faire un beau combat pour le 21 et ensuite nous verrons ce qui se passe par la suite. J’en ai déjà parler avec Antonio, nous devons d’abord travailler pour régler mes défauts et avancer petit à petit. Je garde la tête sur les épaules, j’essaie de devenir chaque jour meilleur qu’hier et de m’épanouir dans ce que je fais pour pouvoir gravir les échelons et avancer dans ma carrière.

Un mot pour conclure l’interview ?
Merci pour cette interview. Si je peux donner un conseil: CROIRE EN SES REVES! tout le monde peut réaliser ce qu’il a envie de faire s’il s’en donne les moyen. Rendez vous le 21 avril !

 

Photos: Sinan Durmaz
E.Y

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s