Pirrello, Scaletta et Ait Ouccime ont brillé à Farciennes !

Crédits Photos: Kaizer

Plusieurs milliers de personnes étaient présentes, nous avons pu apercevoir également dans le public des personnes politiques, les frères Rahmani venus supporter leur ami Soufiane Ait Ouccime mais encore le grand champion André-Richard Nam était présent aussi, lors de la Nuit des Titans, événement international organisé par l’extraordinaire Osman Yigin, lui-même champion du monde plusieurs fois.

A l’affiche 15 combats dont 4 combats professionnels de niveau international, des combattants de France, de Ghana et de la Belgique sont venus en découdre sur les rings du Hall Omnisports de Farciennes lors de cette soirée exceptionnelle. Plusieurs titres ont été également disputé, européens, internationaux et même nationaux de boxe thaïlandaise et de kick boxing version K1.

Ougo Huet s’impose par KO!

Pour son dernier combat de l’année 2019, le carolo Ougo Huet de l’Osman Gym était de la partie en étant opposé au jeune combattant Fabien Bernard du Team Nas-R-K de Saint Fons en France pour une rencontre de boxe thaïlandaise avec les coudes autorisés. Dès le début, les deux combattants échangent quelques coups pour se connaître avant d’imposer leur rythme, pieds-poings, coudes, genoux,… Le tout dans le style du Muay Thai. Plus confiant que son adversaire Français, le Carolo met son rival au tapis sur un terrible enchaînement au visage. Le sociétaire du Team Nas-R-K, sonné, ne reprend plus le combat. Par conséquent, Huet remporte la rencontre sur KO qui laisse les spectateurs sur leur faim.

Ait Ouccime s’impose avec brio !

Le premier titre se tenait entre le Belge Soufiane Ait Ouccime de l’Iron Gym de Liège dirigé par l’ancien combattant Sebastien Gerson et le Ghanéen Umar Abubakar de l’Olympic Training Center dirigé par Said Amraan. Les protagonistes se sont affrontés pour le championnat international WKN de kick boxing version K1 chez les 72,6 kg. Après quelques échanges des deux côtés, Soufiane se montre plus dangereux avec ses coups mais en face Umar répond toujours aux attaques. Le combat continue et les échanges s’intensifient, le sociétaire de l’Iron Gym, avantageux vu ses coups puissants et précis et en face, on essaye de contrer mais cela n’est pas assez. Au dernier round, Ait Ouccime ne laisse pas son adversaire travailler qui « fuit » le combat. Le verdict est donné, victoire logique à l’unanimité du Belge Soufiane Ait Ouccime qui remporte la ceinture internationale WKN des 72,5 kg de kick boxing version K1. »Je suis fier de ma prestation. J’ai tout donné pour remporter ce titre, je remercie Sébastien Gerson, mon entraîneur et Osman Yigin pour l’invitation et l’occasion de disputer ce titre face à un bon adversaire. » déclare Soufiane avec fierté après la prestation.
Également un championnat de Belgique se disputait dans les règles du kick boxing version K1 entre deux combattants avec un avenir prometteur.

Scaletta et Kloua, le combat de la soirée

Pour la ceinture Belge, ce sont Salvatore Scaletta du Team Similia et Mohamed Kloua du DC Boxing qui se sont affrontés pour un combat en cinq rounds chez les 61 kg. Les deux protagonistes se sont affrontés auparavant chez Osman et ce fut un très beau combat à ce moment là également. Nous avons observer un Salvatore Scaletta plus technique, plus propre, son adversaire Mohamed Kloua cherchait que le contre en attendant le coup fatidique pour mettre son rival KO. Les coups partent de tous les côtés, les combattants ne se laissent aucun cadeau, à partir du troisième round, Scaletta augmente la cadence du combat et place quelques coups de pieds retournés touchant le flanc droit au niveau du foie de son adversaire. Le sociétaire du DC Boxing est touché mais ne cède pas et continue le combat en répondant aux attaques de son rival. Le combat se termine, victoire à l’unanimité des juges pour Salvatore Scaletta qui devient le nouveau champion de Belgique de kick boxing version K1 chez les pros des -61 kg. « J’ai eu un très bon adversaire, on a rien lâché mais les conseils du coin ont porté fruits. Je reviens de loin, j’ai été blessé pendant un petit moment et j’ai eu deux gros combats l’un à la suite de l’autre. Je remercie mes amis et ma famille de me supporter ainsi que mes sponsors et mon entraîneurs. Je suis content d’avoir remporter le titre, merci à Osman pour l’invitation dans son prestigieux gala. » déclare Scaletta avec fierté juste après la rencontre.

Pirrello et Alikada, une vraie bataille

Le gala d’Osman Yigin n’en est pas resté la et nous a encore montré que ses organisations continueront encore pendant plusieurs années puisque le dernier combat se tenait entre son protégé Gaetano Pirrello et le Français Ahmed Alikada du Team Nas-R-K pour la ceinture européenne WKN de boxe thaïlandaise chez les -62,100kg. Outre que ses deux protagonistes, ce sont deux grandes écoles qui se sont affrontées sur le ring également. Des le début de la rencontre, le jeune combattant Français lâche ses coups, il a un très bon bagage technique, en face, Pirrello observe son adversaire pour connaître ses lacunes, le combat continue et au fil des rounds, le Belge augmente un peu la cadence mais son rival riposte à chaque fois en surprenant son adversaire. C’est à la dernière reprise que tout s’est joué, plus dangereux avec ses coups, le poulain d’Osman Yigin a donné tout ce qu’il avait pour arriver à bout de son adversaire. Le combat touche à sa fin, Gaetano Pirrello remporte son combat aux points et devient champion d’Europe WKN des 62.100 kg de boxe thaïlandaise. « Heureusement que Gaetano a remporté les deux derniers rounds car il a démarré très tard dans la rencontre, son adversaire s’est montré dangereux et il a un avenir très prometteur. Tous mes élèves ont remportés leur combat, je suis fier des prestations. Je vous donne rendez-vous à la même date l’année prochaine » déclare Osman Yigin à la fin de soirée, satisfait des prestations de ses élèves.

Une Nuit des Titans touche encore une fois à sa fin, nous attendrons la suivante avec impatience qui se déroulera toujours au Hall Omnisports de Farciennes avec des combats explosifs.

 

 

E.Y

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s